Newsletter


Dora

Bénévole de la Fondation Marianiste, chargée de mission

« Après avoir vécu une expérience d’assistante maternelle à l’étranger, je suis d’autant plus sensible aux valeurs et à la vision de l’éducation de la Fondation Marianiste. C’est pourquoi j’interviens dans l’étude des projets qu’elle soutient, en particulier en lien avec la formation professionnelle, qu’il s’agisse d’enfants ou bien d’adultes ! »


Jean

Étudiant en 2e année des classes préparatoires à l’Institution Sainte-Marie d'Antony

« Issu d’une famille nombreuse de province, j’ai pu intégrer l’Institution Sainte-Marie en CPGE, grâce à l’obtention d’une bourse d’études soutenue par la Fondation Marianiste. Sans cette dernière, je n’aurais pas pu poursuivre mes études dans cet établissement qui allie l’excellence du parcours académique à un environnement humain et spirituel fort. Cette aide me permet d’optimiser mes chances, de pouvoir réaliser mon projet professionnel, l’intégration d’une école d’officier. »


Sœur Nirmala Soreng

Religieuse Marianiste, équipe du Foyer Adèle House

« Après quelques mois passé à nos côtés, les jeunes filles d’Adèle House apprennent à vivre en communauté, à travailler efficacement à leurs études et à leur avenir. C’est pourquoi notre objectif est de développer et d’élargir notre œuvre pour accueillir les enfants de Ranchi et leur offrir l’éducation dont ils ont besoin ! »


Floraine

Etudiante en coopération économique de Marseille

« J’ai décidé de m’engager dans InterFaith Tour, avec le soutien de la Fondation Marianiste, parce que je pense que c’est une aventure qui va nous permettre à tous de déconstruire nos préjugés sur les différentes cultures et religions. C’est le meilleur moyen d’apprendre à mieux vivre ensemble, puis de l’apprendre aux autres. »


Guy Nazaire

Laborantin du Centre Tata René

« Je travaille au Centre de santé Père René depuis 2000. Ce qui diffère d’autres centres de santé, c’est l’accueil : ici, grâce au soutien de la Fondation Marianiste, même le plus démuni trouve sa place et sa dignité, l’équipement et la qualité des soins. Ce qui justifie la présence des gens, qui parcourent des kilomètres pour venir se faire soigner ici ! »


Soeur Anne-Martine

Religieuse Marianiste, responsable du Centre Saint-Kisito

« La région compte trop peu de centres de santé. Même l’hôpital du district est insuffisamment équipé, et les malades devaient parfois faire plus de 100 kilomètres pour aller en ville. Avec le soutien de la Fondation Marianiste, notre présence ici est donc un vrai soulagement pour la population, et surtout pour les enfants, qui sont les plus sujets au paludisme et aux anémies. Nous avons besoin de vous pour nous permettre de soigner tous nos patients, et surtout les plus démunis. »


Frère Joseph Bakassema

Ancien responsable de la Ferme de Voka

« Ici, les jeunes agriculteurs sont très volontaires. Avec l’aide de la Fondation Marianiste, nous leur enseignerons de bonnes bases théoriques ainsi que la persévérance, dans un pays où le métier d’agriculteur est souvent déconsidéré. Pour que soient réunies les conditions d’une reprise durable de la filière agricole et que la pauvreté recule, il faut former des apprentis. La formation est un enjeu majeur. »


Frère Fernand Batsimba

Responsable du Centre de santé Tata René

« Le Centre de Santé est au service des plus indigents. Les personnes qui ont recours aux soins que nous proposons comptent parmi les plus pauvres. Nous avons grandement besoin d’améliorer la prise en charge de chaque patient. Grâce à la Fondation Marianiste, la présence à nos côtés de Mathilde, notre volontaire de solidarité internationale, sera plus que bienvenue ! »


Aminata L.

Étudiante à l’ISIC de Kinshasa

« J’étudie à l’ISIC en troisième année dans la section de réseaux et technique de maintenance en informatique industrielle. L’expérience acquise pendant le stage académique, effectué au sein d’une entreprise locale dans les services informatiques, n’aurait pas été possible sans l’ISIC. Cette formation, que j’ai pu suivre grâce à la Fondation Marianiste, m’a apporté un avenir ! »


Anne-Lise C.

Testatrice en faveur de la Fondation Marianiste

« Les nouvelles reçues régulièrement de la part de la Fondation m’ont confortée dans mon choix. Seule et sans enfants, c’est tout naturellement que j’ai envisagé de partager mes biens entre mes 2 neveux et la Fondation Marianiste, qui œuvre à l’éducation, au développement et à la santé d’enfants en France et à l’étranger. »


Élans de vies

Bulletin d'information des amis et donateurs de la Fondation Marianiste !